Que faire si votre pompe de relevage ne fonctionne plus ?

pompe de relevage modeles

Des fois les eaux usées se trouvent bloquées ou coincées dans un lieu, à niveau plus bas par rapport aux conduits d’évacuation. Dans de telles situations, puisque les eaux usées ne peuvent plus s’écouler naturellement par gravité, il est nécessaire d’utiliser un dispositif spécial, telle une station de relevage. Venez ici pour en savoir d’avantages !Une station de relevage est conçue pour évacuer toutes les eaux usées bloquées dans une certaine profondeur. Elle est constituée en général de trois dispositifs distincts :

Primo, le conduit de transport des eaux usées, comme la tuyauterie, qui collecte les eaux usées pour les transporter dans la cuve, et qui les transportent de la pompe vers le niveau souhaité.

Secundo, d’une cuve ou réservoir où sont déversées les eaux usées des alentours immédiats.

Tertio, une pompe de préférence automatique et non manuelle est plongée dans cette cuve. La pompe de relevage aspire et évacue les eaux usées à partir d’un tuyau de refoulement, qui sert de conduit vers un niveau plus élevé. En résumé, une station de relevage a pour fonction de déplacer une quantité d’eaux usées d’un niveau initialement bas à un niveau plus élevé, pour que ces dernières puissent s’écouler sur système gravitaire. Les branchements électriques, comme interrupteur, fil, etc. s’incorporent dans l’application de la pompe.

Plusieurs critères caractérisent les performances de ces dispositifs : la puissance et la  granulométrie de la pompe, et le débit qui est dépendant d’autres facteurs. Aucun de ces critères ne doit se traiter séparément, ils se dépendent tous les uns des autres. A la moindre défaillance de l’un de ces critères, les canaux se bouchent, le réservoir se remplit et déborde, la pompe se noie totalement et peut subir des usures, les eaux usées se répandent partout entraînant des mauvaises odeurs. Ces dispositifs nécessitent la vigilance et des entretiens en permanence. Il faut faire attention aux agrégats non conforment à la granulométrie de la pompe, qui peuvent s’acheminer jusqu’à elle. Il est vivement conseillé de ne pas utiliser les pompes manuelles et de privilégier les pompes automatiques, car elles sont de loin plus faciles à utiliser et à entretenir.

Les entretiens permanents

Pour éviter l’accumulation des particules fines dans la pompe, elle doit se rincer régulièrement à espace de temps proportionnel à l’état du liquide à évacuer. Par exemple pour une eau boueuse ou chargée, le procédé doit s’exécuter tous les trois mois. Plus l’eau usée présente des risques de boucher la pompe, plus l’intervalle de temps des rinçages doit se rapprocher. Le rinçage consiste à faire passer à la pompe de l’eau claire. La cuve doit être nettoyée avec de l’eau claire au moins une fois par an, de préférence avec un outil qui produit de la pression sur l’eau de rinçage du genre jet pression. Si vous êtes dans l’incapacité de réaliser ces travaux, n’hésitez pas à faire appel à des prestataires, car ces entretiens sont vitaux. L’utilisation des filtres est efficace pour alléger le rinçage de la pompe. Comme astuce, le vinaigre blanc est très efficace en termes de produit de rinçage, car il élimine les calcaires qui peuvent nuire à votre pompe.

Cas pour les situations d’urgence

La plupart des pannes de la station de relevage s’accompagnent par l’arrêt de l’activité de la pompe. Voyons les cas qui peuvent être à l’origine de ces disfonctionnements :

L’alimentation : puisque les pompes sont toutes électriques, alors votre première réaction est de vérifier l’arrivée du courant à la pompe, en passant par la vérification des branchements.

La surcharge ou la surtension électrique disjoncte automatiquement l’interrupteur, et coupe l’alimentation en courant. Cette surcharge ou surtension est provoquée, soit par une mauvaise connexion entre deux dispositifs, soit par défaillance d’un dispositif interne. Dans ce cas il est conseillé de vérifier avec un outil spécialisé les tensions sur tous les points de branchement. Une fois que l’endroit du court-circuit est localisé, vous procédez à la réparation, soit en raccordant parfaitement le branchement, soit en remplaçant le dispositif défectueux.

L’obstruction des conduits de l’appareil doit se considérer. Des particules fines, voire grossières peuvent obstruer les conduites internes de la pompe. D’abord, suite à cette obstruction le débit se voit diminué et puis s’arrêter. De ce fait, la pompe doit s’ouvrir pour subir, et une vérification visuelle et un rinçage.

En tout cas, si l’origine de la défaillance n’est toujours pas détectée, vous êtes conseillé de consulter un spécialiste en la matière car il se peut que ce soit votre pompe elle-même qui est défectueuse.