La France, l’exemple pour les européens en option binaire

amf-france

La France est l’un des pays les plus actif pour la défense de l’intérêt de ses concitoyens. Avec l’avènement du trading en ligne, de nombreuses arnaques se sont dévoilés, la France est le pays le plus actif contre ces agissements.

Nous allons voir qu’en Italie par exemple les escroqueries sont communes. Voici nos conseils après observation du marché français.

Observer les acteurs du marché français

Si vous êtes italiens nous vous conseillons d’observer les courtiers en première position des classements et de vérifier qu’ils sont bien régulés. Le top étant une régulation direct AMF mais ce cas est assez rare, on retrouve surtout des courtiers régulés CySEC. Actuellement l’AMF a interdit 24option jusqu’à nouvel ordre alors que celui-ci disposait d’une licence CySEC.

Archivio Ansa

Le travail du régulateur

Pour l’Italie, la Consob fait également un excellent travail alors que la CySEC muscle son jeu après des années de laxisme. Des leaders comme OptionWeb (pour plus de détails sur la version italienne vous pouvez lire le test de http://www.trading-binario.org/broker-opzioni-binarie/optionweb-3/) ou encore TopOption. Le régulateur italien a fait de large progrès depuis 2011 et devient aujourd’hui une autorité forte et reconnu pour son exigence (effet de la crise qui a frappé fortement l’Italie en 2008).